Célébration de la journée internationale de la femme : l’ONFP rend hommage à ses braves et vaillantes dames

Comme à l’accoutumer, l’office national de formation professionnelle (ONFP) n’a
pas dérogé à la règle en commémorant cette année la journée du 8 mars qui, marque la
journée internationale des droits de la femme. A l’image des autres structures et
directions, l’Office à travers l’amicale du personnel a saisi cette occasion pour rendre
hommage à ses braves et vaillantes femmes.
Toutes de bleu vêtus avec du maquillage qui renvoie à la tradition et culture peulh, les
femmes de l’office national de formation professionnelle(ONFP) ont tenu à marquer
les esprits à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, célébrée le
8 mars de tous les ans. Portée par l’amicale du personnel, la journée a été l’occasion
pour l’amicale et la direction générale de rendre hommage à la femme et de magnifier
le travail important des femmes de l’ONFP.
Au delà de l’aspect festif de la journée à travers laquelle nous rendons hommage à la
femme, notamment aux infatigables femmes de l’ONFP « c’est une occasion de
raffermir les liens entre les travailleurs » a laissé entendre le président de l’amicale
Bouna Diop. Il n’a pas manqué de féliciter l’engagement de ses camarades et le
soutien de l’administration dont l’apport a été de taille pour réussir l’activité.
Dans un discours plein de sagesse et d’enseignements et parlant au nom des femmes
du service, Mme Seck a expliqué que l’ONFP ne pouvait pas faire exception dans la

célébration de cette journée consacrée par les nations unies. Aussi, s’est elle félicitée
de l’unité et la cohésion qui existent au sein de la famille ONFP et surtout des
femmes.
Pour sa part, le Directeur général Sanoussi Diakité qui a procédé au lancement des
activités de la journée n’a pas tari d’éloge à l’endroit de ses « Linguères », tout en se
félicitant de l’initiative prise par l’amicale du personnel, pour célébrer la journée
comme ce fut le cas l’an dernier. Il faut dire que cela « participe à la vie globale de
l’institution et de ce qui est convenu d’appeler la compétence collective que nous
construisons dans les missions qui nous sont dévolues par les autorités et par la
réglementation » s’est-il exprimé d’emblée pour marquer le ton.
A en croire le patron de l’ONFP, à l’occasion de la journée et au regard de
l’accoutrement des dames de sont service, « elles paraissent sous des traits d’ange et
de fées qui sèment le complexe dans l’esprit des hommes ». Mué dans la peau de
poète, le DG de l’ONFP a trouvé les mots justes pour doper et galvaniser davantage
les femmes de l’Office tout en rendant un vivant et vibrant hommage à la femme qui,
au delà d’être le pilier sur lequel repose la société est la mère de l’humanité.