Construction de centre de formation professionnel : le centre satellite en Hôtellerie, restauration et tourisme de Ziguinchor sort de terre

Le centre satellite de formation professionnelle en hôtellerie, restauration et tourisme, construit dans le cadre du projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC) et dont la maîtrise d’ouvrage déléguée est assurée par l’office national de formation professionnelle sort complètement de terre.

Une visite de chantier effectuée la semaine dernière conjointement par le directeur général de l’Onfp Sanoussi Diakité, le ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, le ministère du tourisme et le cluster tourisme a permis de constater de visu l’état d’avancement des travaux exécutés par l’entreprise Sylla trading corporation. Des recommandations ont été formulées lors de la visite à l’endroit de l’entreprise en charge de la réalisation de l’édifice notamment la prise pour mieux prendre en compte des besoins spécifiques des personnes à mobilité réduite.

D’un coût de un milliard (1.000.000.000)  CFA pour la construction et l’équipement, le centre de Ziguinchor est construit sur une parcelle de 2200m2 cédée par la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Ziguinchor sur la demande du cluster tourisme présidé par Monsieur Boubacar Sabaly. Le centre a une capacité d’accueil de 170 apprenants et sa position stratégique dans une région frontalière comme Ziguinchor lui confère une vocation sous régionale.

Le  Projet  de Formation Professionnelle pour l’Emploi et la Compétitivité (FPEC) est cofinancé par l’Etat du Sénégal, la Banque mondiale et l’Agence Française de Développement pour un montant global de 43 milliards francs CFA. Il a pour objectif d’améliorer l’employabilité des demandeurs d’emploi et la compétitivité des entreprises au Sénégal. A terme, le projet va  permettre entre autres d’augmenter  les offres de formation en partenariat public-privé par la consolidation des centres sectoriels de formation professionnelle et l’expansion des secteurs d’activités comme le tourisme, l’aviculture, les BTP, la mécanique et l’horticulture.

Pour la mise en œuvre opérationnelle de cet ambitieux programme, l’ONFP a été choisi pour assurer la maîtrise d’ouvrage déléguée des travaux de réhabilitation et d’équipement du Lycée Technique d’Industrie Maurice Delafosse de Dakar (Ltid), du Lycée Technique André Peytavin de Saint-Louis (Ltap) et du Lycée Technique Industriel et Minier de Kédougou (Ltimk). Dans ce même cadre, l’Office national de Formation professionnelle a en charge la construction et l’équipement des centres de formation des clusters horticulture, aviculture et tourisme.