Développement mobile et web : l’ONFP matérialise sa convention avec SIMPLON

L’Office national de Formation professionnelle (ONFP) a signé une convention de partenariat avec SIMPLON de France, le 2 Aout 2018 dans les locaux de l’Agence universitaire de la francophonie (UAF). La convention a permis de former en développement mobile et web (40) formateurs issus de vingt (20) structures publiques et privées, opérateurs agréés par l’Office en informatique.

C’est fait. L’Office national de formation professionnelle (ONFP) vient de parafait sa convention avec SIMPLON qui est un organisme français de renommée mondial spécialisé dans le domaine du numérique, pour le déroulement de son programme de développeur mobile et web. En effet, dans le cadre de la programmation de ses formations pour l’année 2018, l’Office national de Formation professionnelle a prévu de former cinq-cents (500) personnes aux métiers de développeur web et mobile. le programme de formation est conduit sur la base d’un dispositif  intégrant des méthodes et démarches comprenant  différentes phases  et étapes dont celle préparatoire qui a abouti à l’élaboration des référentiels des titres professionnels de « développeur mobile » et « développeur web »  par la direction des évaluations et certifications de l’ONFP. La validation de ces référentiels par les acteurs représentant les services déconcentrés de l’Etat, le secteur de la formation professionnelle, l’écosystème des TIC au Sénégal et le patronat a permis de préciser le public-cible et le niveau de qualification visé par le programme de formation. Il a été retenu que pour candidater à l’obtention des titres professionnels visés, correspondant à la catégorie 8 de la convention collective du commerce du Sénégal, il faut  avoir au moins un diplôme de niveau BAC+2  en informatique, téléinformatique, télécommunication ou diplôme équivalent. A en croire le directeur général de l’ONFP, Sanoussi DIAKITE, la formation s’inscrit dans le cadre de la Stratégie numérique 2016-2025 du Sénégal qui veut créer 35.000 emplois à termes. En plus, le patron de l’Office de préciser qu’à travers « notre programme de formation en développement web/mobile, nous ciblons 500 jeunes pour ne pas dire demandeurs d’emploi qui seront sélectionnés sur l’ensemble du territoire national ». La signature de convention a débouché sur le démarrage, le 06 Août 2018, de la formation de 40 formateurs issus de 20 structures publiques et privées devant former les 500 bénéficiaires du programme. Ces derniers sont appelés à être déployés à travers le pays pour « former techniquement et pédagogiquement » les candidats ; a laissé entendre le DG de l’ONFP. En poursuivant son propos, monsieur Diakité a précisé que la spécificité de cette formation, « c’est l’accent mis sur l’insertion professionnelle des bénéficiaires qui seront aidés à trouver des emplois ou s’auto-employer dans ce secteur porteur d’où la mise en place d’un mécanisme de suivi de leur cursus ».

 Des organismes ciblés

L’ONFP a ciblé les organismes avec les compétences techniques pour soutenir la mise en œuvre de ce programme et établir un partenariat avec eux. C’est dans cette optique que la collaboration avec un organisme d’une expertise avérée dans le développement web et mobile de notoriété internationale comme SIMPLON a été recherchée. Cette collaboration a abouti à la revue des référentiels de titres professionnels développeur web/mobile. A partir de  la refonte de ces derniers et leur adaptation à l’évolution rapide des métiers visés qualifiés comme étant sous « tension », les référentiels de formation et de certification ont été conçus. Les exigences liées à l’implantation de ces référentiels induisent des critères spécifiques de sélection des ressources humaines qui vont s’y atteler. Il en résulte la nécessité du perfectionnement de ces derniers et l’élaboration des contenus pour ce faire. Aussi, une attention particulière est attachée au dispositif technologique (configuration des locaux d’apprentissage et accès à Internet) à mobiliser pour une bonne mise en œuvre de la formation.