EDITION ET PRODUCTION DE MANUELS PEDAGOGIQUES L’ONFP : présente les premiers ouvrages écrits pour la Formation professionnelle selon l’APC

Des manuels et guides pédagogiques édités pour la formation professionnelle et écrits selon l’approche par les compétences (APC) par des sénégalais ont fait l’objet de présentation  au public le jeudi dernier. Ce processus de production et d’édition de manuels en formation professionnelle conduit par l’Office national de Formation Professionnelle est une première qui positionne le Sénégal comme chef de file en la matière, en Afrique de l’Ouest.

C’est une première dans le domaine de la formation professionnelle et technique au Sénégal. Des manuels de formation profes­sionnelle écrits par des sénégalais pour des apprenants sénégalais, selon l’approche par les compétences (APC) et édités au Sé­négal, par un organisme, l’Office national de Formation professionnelle (ONFP). Une grande et nouvelle étape dans ce secteur de la formation professionnelle et de l’ap­prentissage en pleines mutations depuis des années. Sous la houlette du ministre de la Formation professionnelle,  de l’Appren­tissage et de l’Artisanat, Mamadou TALLA, une loi d’orientation a été initiée depuis 2015 pour permettre à ce secteur de jouer pleinement son rôle et d’exploiter ses po­tentialités. C’est dans ce cadre que l’Office national de  Formation professionnelle (ONFP) a entrepris avec l’appui de la Coo­pération Luxembourgeoise, un projet de rédaction de manuels et guides pour la For­mation professionnelle.

Un premier lot de 4 manuels édités concerne l’horticulture, la coiffure, et deux volumes en teinture. Chaque manuel a été imprimé en 1000 exemplaires. L’Office national de Forma­tion professionnelle (ONFP)  a organisé jeudi dernier une cérémonie de présenta­tion de manuels et guides édités pour la Formation professionnelle et l’Apprentis­sage, sous la présidence effective de Mon­sieur Mamadou  Moustapha  Thioune, secrétaire général du Ministère de la For­mation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA). L’activité a été un cadre privilégié pour présenter les pre­miers manuels édités et l’occasion de communiquer sur la mise à disposition, pour la première fois au Sénégal, de manuels pour la Formation professionnelle et technique écrits selon l’approche par les compétences (APC) par des Sénégalais.  En effet, depuis 2013, l’ONFP s’investit dans le ren­forcement de ses capacités techniques et organisationnelles  en matière d’édition conformément à sa mission d’édition, de production et de diffusion de manuels pour la Formation professionnelle et technique. A cet effet, l’Office a conduit avec succès l’édition du manuel « Le Meunier » avec l’appui du CEMEQ avec qui il a signé une convention de partenariat.

Le CEMEQ est un organisme canadien à but non lucratif capitalisant plus de 23 ans d’expérience. Son appui a permis à l’ONFP de se renfor­cer en matière d’édition et de production de manuels. La réussite de la stratégie basée sur l’approche par les compétences (APC) développée et mise en œuvre par le ministère de la Formation professionnelle de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA) requiert des supports en termes de manuels et de matériels pédagogiques. Le manuel rend accessibles et claires pour l’apprenant les connaissances incluses dans les programmes et améliore, de ce fait, la qualité des acquisitions.

Disponibilité et accessibilité

Il constitue, en outre, un compagnon utile pour l’homme de métier en lui permet­ tant d’améliorer la qualité de ses services et à terme, l’augmentation de ses revenus. La production de ces manuels élaborés à partir des nouveaux programmes est d’autant plus nécessaire qu’un manuel écrit selon l’APC a une structure et une présen­tation différente des manuels classiques. Cette expertise de l’ONFP en matière d’édi­tion positionne notre pays comme chef de file dans le domaine de la production et d’édition de manuels pédagogiques en Afrique de l’Ouest. Il règle à la fois la ques­tion de l’inaccessibilité de ces supports pédagogiques par leur cherté, la rareté des ressources.

Cette expertise de l’ONFP est au service de la politique conduite parle Mi­nistre de la Formation professionnelle de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla qui accorde une attention toute parti­culière à la disponibilité et à l’accessibilité des manuels. La coopération luxembour­geoise à travers le projet SEN 024 achevé en 2012, a soutenu le développement de 29 programmes de formation selon l’Approche Par Compétence. Le SEN 028, Pro­gramme d’Appui à la Formation professionnelle et à l’Insertion a pris le re­ lais du SEN 024.

Il se fixe comme objectif, entre autres, de contribuer au développement d’une for­mation professionnelle et technique de qualité répondant aux besoins du dévelop­pement économique et social. En outre, l’amélioration de la qualité de la formation va s’inscrire dans la perspective du dévelop­pement quantitatif et qualitatif de l’offre de formation. Poursuivant l’implantation des programmes élaborés selon l’approche par compétences le projet SEN 028 retenu d’appuyer le MFPAA pour l’achèvement de 16 manuscrits de manuels écrits durant le SEN 024 ainsi que pour la rédaction et l’édi­tion de 6 guides d’apprentissages et leurs guides du maître destinés à la Direction de l’Apprentissage. Confié à l’Office national de Formation professionnelle (ONFP), ce programme de production et d’édition de manuels a donné ses premiers résultats présentés jeudi dernier.

Le secrétaire géné­ral du ministère de la Formation profession­nelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Moustapha Thioune, qui a pré­sidé la cérémonie de présentation des ma­nuels et guides de formation, a rappelé l’option de l’Etat du Sénégal à faire de ce secteur un élément central dans le do­maine de l’emploi. « L’approche par com­pétence est aujourd’hui considérée comme modalité pédagogique d’enseignements­ apprentissages. Dès lors, il s’est engagé un processus d’écriture et de réécriture des programmes de formation selon cette nou­velle option.

L’édition et la diffusion de nou­veaux manuels scolaires est nécessaire pour accompagner cette nouvelle loi » a souligné Mamadou Moustapha Thioune. Partenaire technique et financier du minis­tère de la Formation professionnelle,  de l’Apprentissage et de l’Artisanat dans ce projet, la Coopération Luxembourgeoise, par la voix de Rui Fernandes, responsable de  la  coopération de  l’ambassade du Luxembourg au Sénégal, a insisté sur la nécessité d’avoir ces manuels. «Au ­delà de la disponibilité de ces manuels, le Sénégal peut se prévaloir aujourd’hui de personnes ressources capables de concevoir des outils didactiques appropriés pour appuyer la réforme pédagogique. Le développement et la production de matériels didactiques à l’apprentissage par les compétences ont été envisagés pour juguler le déficit de cer­tains supports pédagogiques dans le sys­tème et appuyer les efforts de formation des maitres d’apprentissage. Le dévelop­pement et la production de matériels di­dactiques à l’apprentissage par les compétences a été envisagé pour juguler le déficit de certains supports pédago­giques dans le système et appuyer les ef­forts de  formation des  maitres d’apprentissage » a­ t-­il ajouté.

source : journal officiel le soleil du mercredi 31 octobre et jeudi 01 novembre 2018