L’ONFP cité dans la déclaration de Politique générale du Premier ministre.

Mahammed Dionne, Premier ministre du Sénégal a fait face aux députés de la 13éme législature pour sa deuxième déclaration de politique générale. Le mardi 05 Décembre 2017, il fait face aux députés, investi de la confiance du Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, pour décliner sa vision du développement économique et social, en même temps, sacrifier à une tradition républicaine bâtie autour d’un idéal : être au service de son Peuple dans une vision englobante « d’un Sénégal de tous, d’un Sénégal pour tous ». Monsieur Mahammed Boun Abdallah Dionne, Premier ministre a déclaré devant les élus du peuple les efforts consentis par l’Office National de Formation Professionnelle (ONFP) en matière de formation de formation professionnelle au Sénégal . Plusieurs projets de l’ONFP s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent sont cités dans sa déclaration. Devant la 13ème législature, le chef du gouvernement n’a pas manqué de revenir sur l’état d’exécution des grands projets du président de la République où l’office national de Formation Professionnelle est partie prenante et de tracer des perspectives.

« C’est aussi par une offre de formation professionnelle mieux orientée vers les besoins du marché du travail que nous renforcerons la compétitivité et les performances de l’économie sénégalaise et l’employabilité des jeunes, sur la voie de ce Sénégal de tous, ce Sénégal pour tous » a-t-il déclaré.

C’est pourquoi, d’ici 2020, les grands chantiers de l’ONFP seront mis en œuvre pour renforcer l’accès équitable à la formation professionnelle et à des enseignements et apprentissages de qualité à travers :

  • la réhabilitation de l’ensemble des lycées techniques du pays ainsi que la finalisation des 2 lycées professionnels de Fatick et Sandiara en 2018 ;
  • la mise en place de trois clusters de formation professionnelle dans les domaines de l’horticulture, de l’aviculture et du tourisme pour un montant de 19 milliards FCFA dont l’ONFP assure la maitrise d’ouvrage déléguée ;
  • le démarrage de la construction de huit (8) centres de formation professionnelle dans les localités de Porokhane, Nabadji Civol, Mboumba, NGourane, Foundiougne, Goudomp, Ndangalma, Koungheul, Médina Gounass, Thiempieng, Ndouloumadji, Aéré lao et Sokone, à travers les fonds de la CFCE, pour 4 milliards de FCFA dont les sept (7) sont confiés à l’Office National de Formation Professionnelle.

Dans cette même lancée le patron de la Primature déclare que « L’Office Nationale de la Formation Professionnelle envisage de former 2.000 jeunes dans les métiers du pétrole et du gaz ainsi que 2.000 ouvriers meuniers ».

L’ONFP, conformément aux directives du Ministère de la Formation Professionnelle de l’Apprentissage et de l’Artisanat se félicite de cette déclaration et manifeste sa disponibilité à traduire les orientations du Ministre Mamadou TALLA en actes concrets pour la consolidation du PSE.