Réception provisoire des travaux de réhabilitation du lycée technique industriel et minier de Kédougou ; la commission de réception de l’ONFP satisfaite des travaux

La commission de réception de l’Office national de formation professionnelle (ONFP) s’est félicitée des travaux de réhabilitation et d’extension du lycée technique industriel et minier de Kédougou dans le cadre de la mise en œuvre du projet de formation pour l’emploi et la compétitivité (FPEC). Elle a livrée ses impressions en marge de la visite de réception provisoire des travaux, tenue le 2 mai dernier.

Le coût global des travaux de réhabilitation, d’extension et d’équipement du lycée technique industriel et minier de Kédougou s’élève à 1 817 782 926 F CFA. Les travaux sont réalisés à 100% et le marché d’acquisition des équipements est en cours. La mise en œuvre opérationnelle des travaux a été assurée par l’Office national de Formation professionnelle (ONFP) qui a assuré la maitrise d’ouvrage déléguée de construction et d’équipement de centre de formation professionnelle pour le compte du ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat. Lors de la visite de réception provisoire qui a été effectuée  par la commission de réception de l’ONFP en présence du maître d’ouvrage (le ministère de tutelle), du maître d’œuvre, de l’entreprise en charge des travaux (Mbakol) et des bénéficiaires, elle n’a pas manqué de se féliciter du travail qui a été fait au regard de la qualité des infrastructures. Ces réalisations pour ne pas dire joyaux de dernière génération entre en droite ligne de la volonté du président Macky SALL de renforcer le réseau des centres de formation professionnelle et technique dans chacun des 45 départements du Sénégal. Aussi, ces édifices modernes qui répondent à toutes les commodités s’arriment aux nouvelles réformes instituées dans le secteur stratégique de la formation professionnelle avec des programmes comme : les “Sciences et techniques industrielles pour le développement durable” (STIDD) et les “Sciences et techniques en économie et gestion” (STEG).