Remise de titres de qualification, L’ONFP qualifie 30 jeunes dans les métiers de sécurité et gardiennage

Sous la présidence de Monsieur Moctar DIOP, préfet du département de Kolda, l’ONFP a procédé le mardi 12 Novembre 2017 au CDEPS de Kolda, à la cérémonie de remise des titres de qualifications aux 30 demandeurs d’emploi dans la sécurité et gardiennage.

La région Kolda est parmi les régions les plus touchées par le phénomène de l’émigration clandestine au Sénégal dû à un manque de qualification et d’emploi, accentuant ainsi l’insécurité des biens et des personnes dans cette partie du pays.  Une situation qui ne laisse pas indifférente les plus hautes autorités. Une étude approfondie de la part de l’ONFP montre que malgré la densité de l’activité économique à Kolda, il n’existe presque pas d’agences de sécurité. Cette véritable opportunité d’insertion au niveau régional a conduit l’ONFP à former trente (30) jeunes dans les métiers de sécurité et gardiennage en collaboration avec FIIT Protect (spécialisés en formation en sécurité et garde du corps privé).

Une trentaine de demandeurs d’emploi ayant bénéficié de la formation dans les domaines du gardiennage et de la sécurité ont reçu leur parchemin des autorités de Kolda. Cette formation est issue d’une demande du promoteur Thierno Amadou Camara, un gendarme à la retraite, un projet qui a pour effet de créer de l’emploi et d’instaurer la sécurité et la paix au niveau des populations. Aujourd’hui ce promoteur grâce à l’accompagnement de l’ONFP, dispose 30 jeunes formés de la plus belle manière dans les métiers de la protection.

Selon Sanoussi Diakité le DG de l’onfp  « protéger des biens et des personnes suppose de la qualification professionnelle » qui fait appel à des « maitrises, des techniques, des procédés mais aussi avoir une attitude et une éthique professionnelle ». Le Directeur général de l’onfp en galvanisant les jeunes décrit les missions qui les attendent. « Les agents commis à la sécurité et au gardiennage ont la mission de préserver la quiétude, l’intégrité et la sauvegarde du patrimoine à surveiller »

Ils assurent :

  • la surveillance de la circulation des biens, personnes et matériels du lieu de travail ;
  • le contrôle de l’accès aux services à toute personne étrangère ;
  • le contrôle à la sortie, en s’assurant que des autorisations sont requises  pour les personnes et biens.
  • la liaison avec les services publics de sécurité.

C’est dans le même sillage que l’ONFP a remis les attestions de formation à 15 autres jeunes formés dans les métiers urbain. Ces jeunes formés dans les métiers de l’art associant la technologie communément appelé hip-hop l’ont été dans un centre qui a une renommée sous régionale. Le Dg Sanoussi Diakité explique  que derrière hip-hop « c’est des techniques qu’il faut savoir et maitriser »  entre autres « des formulations de texte, de mixage, de montage de sons et des vidéos ».