Suivi des chantiers du projet FPEC; l’ONFP fait le bilan devant les partenaires

Sur initiative du ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’Artisanat, une rencontre s’est tenue ce mercredi 18 Septembre 2018 à l’ONFP pour faire le point sur les chantiers dont il assure la maitrise d’ouvrage déléguée dans le cadre du projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC). L’activité qui s’inscrit dans le cadre de la mission d’appui à la mise en œuvre du projet par l’agence française de développement et la banque mondiale a été l’occasion pour l’Office national de formation professionnelle de faire le point sur tous les chantiers mais aussi et surtout de partager sa stratégie de d’achèvement des travaux. 

Monsieur Sanoussi Diakité, Directeur général de l’Office national de formation professionnelle (ONFP) et ses collaborateurs ont fait le point sur l’état d’achèvement pour ne pas dire d’avancement des travaux dans le cadre du projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC), devant les partenaires techniques et financiers (agence française de développement, Banque mondiale) et le ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat. La rencontre qui eut comme cadre la salle de réunion de l’ONFP a été l’occasion pour le responsable de l’institution et ses collaborateurs, en plus de la situation des chantiers d’exposer sa stratégie d’achèvement des chantiers à temps échu aux partenaires. 

En effet, dans son dispositif managérial des chantiers dont il assure la mise en œuvre, l’ONFP a développé une stratégie visant à impliquer davantage l’entreprise en la considérant plus comme une partie prenante pour l’atteinte des objectifs du projet qu’un contractuel. C’est à dire que l’Onfp, dans sa démarche de maîtrise d’ouvrage déléguée place l’entreprise au cœur de son dispositif en la faisant adhérer aux enjeux stratégiques du projet. Ce qui permet a l’entreprise de s’approprier le projet et de jouer pleinement son rôle.

Dans la présentation du patron de l’Onfp, il en ressort que l’application de la stratégie a permis une progression dans l’intervalle de 3 mois (juin-Aout) de 13 à 27 points. Un rythme que l’institution veut maintenir voire augmenter pour finir les travaux dans les délais et permettre au niveau de certains centres le démarrage des cours dès l’année scolaire prochaine. 

Une visite de terrain est prévue les jours à venir au niveau des centres satellite de formation professionnelle en tourisme, hôtellerie et restauration de Ziguinchor et de Saint-Louis et au centre horticole de Thieppe. Ces visites permettront à la mission de constater le travail qui a été fait et d’avoir des éléments supplémentaires d’appréciation.